Tous·tes dans la rue !


*COMING SOON*

Présentation du jeu :

Mettez-vous dans la peau d’un·e architecte et reconstituez le puzzle qui vous mènera à imaginer un espace public accueillant pour Tous·tes ! Ce jeu est un outil pédagogique pour aborder en groupe la question du genre et de l’espace public. Vous serez amené·es à partager vos ressentis, à analyser un lieu de votre quartier avec des “lunettes d’égalité”, à imaginer des nouveaux aménagements, à apprendre des notions, à découvrir des exemples de projets inspirants et projets phares du CQD.

Contenu :

Le jeu comporte un petit carnet d’introduction et de règles du jeu ainsi que 60 cartes. Ces cartes sont divisées en 5 thématiques (x 12 cartes) – les mêmes que celles du carnet de recommandations. Les mises en scènes photographiques illustrent ces 5 thématiques et se retrouvent au dos des 12 cartes correspondantes… sous forme de puzzle. Ainsi le but d’un groupe est de reconstituer l’image. Chaque fois qu’un·e joueur·se pose une carte, iel lit la question et les explications détaillées au dos. On répond seul, en groupe ou on interroge un·e collègue !

Le dos des douze cartes (x 5 thématiques) valorise les différentes étapes de travail de Tous·tes dans la rue ! : extraits de citations d’habitantes, questions ‘brises-glaces’ utilisées lors des animations en 2019, notions expliquées dans le carnet de recommandation, recommandations du carnet, exemple d’une opération du CQd Magritte et citations des architectes avec un exemple de benchmarking.

Comment ce jeu est né ?
Ce jeu de cartes a été conçu dans le cadre du Contrat de quartier durable (CQd) Magritte, dans le quartier de Jette à Bruxelles. Un contrat de quartier est un mécanisme subventionné majoritairement par la Région de Bruxelles et qui permet à une commune d’obtenir de l’argent pour « améliorer » un quartier précis où les habitants sont particulièrement défavorisés. En faisant le programme du CQd Magritte, le constat a été fait que très peu de femmes venaient aux séances de participation et étaient visibles en rue, alors même que, selon les statistiques, elles étaient très nombreuses dans le périmètre. À germé l’idée de prévoir un projet spécifique pour aller interroger les femmes du quartier et rédiger des recommandations pour que tous les futurs aménagements du CQd Magritte soient plus accueillants pour les femmes : tant les rues que les parcs que les maisons de quartier. Une première ! Le bureau d’urbanisme ERU a été chargé de cette mission en partenariat avec les Habitant·e·s des images asbl. Ils ont rencontré X groupes de femmes de quartier dont vous retrouverez les paroles sur les cartes du jeu. Mamans, apprenantes au cours de français, femmes actives des tours Esseghem, sénior, adolescentes… elles nous ont toutes parlé de leur ressenti et de leurs envies par rapport à l’espace public du quartier. Des recommandations ont ensuite été rédigées par ERU asbl et transmises aux architectes des différents projets du CQd.


Les Habitant·es des images ont ensuite proposé de créer un outil à partir de ce travail de terrain et des recherches urbanistiques et architecturales sur le genre. Ceci afin de continuer de sensibiliser habitant·es, animateur·es, gardien·nes de la paix, décideur·euses, urbanistes, architectes… sur la question du genre. En effet il ne suffit pas de réaménager, il faut aussi que les acteur·ices de quartier investissent cette question pour mener vers un changement d’habitude.

______

Statut :  projet mené par ERU asbl, avec Habitants des images pour la participation et l’outils pédagogique
Partenaires :  l’Abordage asbl, Service prévention, Sources d’harmonie asbl, …
Soutien :  CQd Magritte, éducation permanente FWB

______

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.