question non confinée

par Habitants des images, écriture, installation, multimédia, performance, photographie, avril 2020

Statut : Cette initiative spontanée est portée par Adèle, Mélanie et Savannah, d’Habitants des images, à titre plus personnel que professionnel 😉
Partenaires : tous les habitant.e.s qui nous ont rejoint, de Molenbeek à Watermael-Boitsfort, de Rochefort et Dinat à la Suisse !….
Lien : reportage de la RTBF

Ne nous laissons pas submerger par le confinement : investissons les rues de questions ! À l’heure du confinement, quels sont nos espaces d’échange ? « Question non confinée » vous invite à interroger vos voisins ou les habitants de votre quartier.

« Obéissons pour que ça passe vite. »  » Attendons le fin pour réagir pleinement. » « Essayons de trouver le change avec les réseaux sociaux.  » Ce sont les réponses logiques face à la peur et l’isolement auquel nous faisons face aujourd’hui. Et pourtant, qui sait combien de temps ça va durer ? Qui sait si nous n’aurons pas changé ? A quoi nous nous serons habitué ?

Restons critiques et actifs par notre pensée, vers celles et ceux avec qui nous partageons le réel : nos voisin.e.s ! Sans prendre de risque sanitaires bien sûr ! On est chacun chez soi, avec des centaines de questions dans la tête qui nous empêchent d’y voir clair. Profitons de nos sorties ou de nos fenêtres pour interroger les autres dans notre espace public commun qui semble soudainement en pause, et échangeons ensuite sur la page « Question non confinée ».

Vous aussi faites-le :

  1. Choisissez 1 ou plusieurs questions qui vous préoccupent : sociales, politiques, philosophiques, spirituelles, poétiques, …
  2. Écrivez-la sur un tissu, un carton, une feuille de papier, ou tout ce que vous trouvez sous la main d’assez grand pour que ce soit lisible dans l’espace public. Ajoutez #questionnonconfinee pour que vos voisins puissent réagir, participer à leur tour, …
  3. Scotchez-la ou attachez-la à votre fenêtre, votre balcon, votre vélo, la rue, … Faites cela seul pour respecter les distances de sécurité, protégez-vous si besoin (masques, …) puis lavez-vous bien les mains !
  4. Envoyez une photo sur le facebook, l’instagram ou par mail
  5. Bravo !!!

N’hésitez pas à transmettre ce mail aux personnes de votre entourage. Suscitons ensemble le débat localement et préparons d’autres mondes possibles !